Centre International de Recherche

sur l’Environnement et le Développement


Nos tutelles

CNRS Ecole des Ponts CIRAD EHESS AgroParisTech

Nos partenaires

R2DS MPDD FUTURS URBAINS LCS-R Net

Rechercher




Accueil > Rubrique de services > Archive Equipe > Minh Ha Duong > Opinions

Présentation de "Anchoring amid uncertainty" de Jeroen P. van der Sluijs

On the management of uncertainties in risk assessment of anthropogenic climate change

publié le , mis à jour le

Thèse de doctorat hollandaise soutenue en 1997 sur l’incertitude, la modélisation intégrée du changement climatique et l’interface science/politique.

Le chapitre 2 examine l’histoire de l’intervalle [1.5°C - 4.5°C] de sensibilité climatique. En jouant sur l’ambiguité de la définition (statut mathématique de cet intervalle, CO2 ou équivalent, niveau de confiance,...), on a réussi à maintenir un concensus inchangé pendant plusieurs décennies. La raison essentielle est que cet intervalle est avant tout un instrument d’ancrage de la communication entre scientifiques, experts, diplomates, administrations et medias... Sa variation signalerait des développements scientifiques nouveaux. Ce n’est pas un résultat de science positive, mais plutôt une construction sociale.

Le chapitre 3 est un papier assez court à saveur "Sociologie des panels d’experts" sur la résolution (=closure ?) des disputes sur le changement climatique aux Pays-Bas.

Le chapitre 4 utilise un modèle intégré du cycle géochimique carbonate-silicate incluant les processus biologiques et le climat. La thèse montre que le biome peut augmenter ou diminuer la stabilité du système couplé, et que celui ci peut avoir des oscillations propres dans certaines conditions critique de variation du forçage solaire.

Le chapitre 5 analyse en profondeur les possibilités et les limites des modéles intégrés, en particulier les incertitudes le long de la chaîne causale. La conclusion est qu’on ne sait pas faire de modèles prédictifs. Ce sont des outils heuristiques incontournables car ils sont utilisés à l’interface science / décideurs. Il est urgent d’améliorer la qualité et la gestion des incertitudes.

Le chapitre 6 étudie plus particulièrement le traitement de l’incertitude dans les modèles intégrés. L’analyse des formes d’incertitude et des pratiques est systématique (taxonomique), sans entrer dans les théories mathématiques. Le modèle IMAGE et la méthode NUSAP de Funtowicz et Ravetz sont particulièrement étudiés.

Personal Page :Jeroen van der Sluijs

Référence

@PhDThesis{vanderSluijs1997:anchoring,
 author  = {Jeroen P. van der Sluijs},
 title   = {Anchoring amid uncertainty. {O}n the management of uncertainties in risk assessment of anthropogenic climate change},
 school  = {Universieit Utrecht},
 year    = 1997,
 month   = {21 }  # jun,
 isbn    = {90-393-1329-6}

Jeroen est aussi rédacteur en chef du site web de NUSAP depuis 2001.