Centre International de Recherche

sur l’Environnement et le Développement


Nos tutelles

CNRS Ecole des Ponts CIRAD EHESS AgroParisTech

Nos partenaires

R2DS MPDD FUTURS URBAINS LCS-R Net

Rechercher




Accueil > Rubrique de services > Archive Equipe > Minh Ha Duong > RnDialogue - Construire ensemble un futur bas carbone

Maîtriser la demande d’énergie, une option consensuelle face à ses obstacles

Actes électroniques de la troisième journée de dialogue CNRS sur la transition énergétique en France

publié le , mis à jour le

Le CIRED a organisé un colloque le jeudi 20 mars 2014 à l’auditorium du CNRS. Cet événement a été produit dans le cadre du projet de recherche européen R&Dialogue, en association avec le laboratoire PACTE (U. Grenoble-CNRS) et avec le soutien de l’INSHS et de l’INSIS du CNRS. Ce document constitue les actes de cette journée. Son sommaire reprend le
déroulé des exposés. Il est organisé en cinq parties correspondant aux sessions :

  • « L’efficacité des consommations dans le bâtiment : entre innovations financières, inerties des systèmes et organisation des filières. » Session présidée par Isabelle Vincent (Ademe).
  • « Transports entre mobilité subie et mobilité choisie : des prix de l’immobilier et de l’énergie aux politiques d’infrastructure. » Session présidée par Jean Laterrasse (LMVT, ENPC).
  • « Le territoire, nouvel acteur de la maîtrise de l’énergie et de la transition. » Session présidée par Dominique Finon (Cired).
  • « La vulnérabilité énergétique face au coût de la transition énergétique. » Session présidée par Stéphane Mialot (Médiateur national de l’Énergie).
  • « Transition énergétique, quels nouveaux atouts économiques pour sortir de la crise du régime de croissance. » Table ronde présidée par Géraud Guibert (La Fabrique écologique).

Cette journée, et en particulier la table ronde finale, achève un cycle de
trois journées de dialogue CNRS sur la transition énergétique. Nous remercions
les membres du Cired pour leurs contributions à la réussite de ces journées. À
chaque fois, l’implication de toute l’équipe, autant doctorants, ingénieurs,
techniciens, administratifs que chercheurs, a été aussi essentielle qu’efficace. Nous
sommes enfin particulièrement reconnaissants du soutien de nos partenaires
institutionnels et de l’engagement des intervenants et présidents de session, sans
qui ce cycle de dialogue Science-Société n’aurait pas été possible. Merci.

Voir en ligne : Site de la conférence