Centre International de Recherche

sur l’Environnement et le Développement


Nos tutelles

CNRS Ecole des Ponts CIRAD EHESS AgroParisTech

Nos partenaires

R2DS MPDD FUTURS URBAINS LCS-R Net

Rechercher




Accueil > Le CIRED > Rapports d’activité

Rapports d’activité

Une pratique interdisciplinaire de l’analyse et de la modélisation économiques...


Le CIRED reste marqué par le défi qui présida à sa fondation par Ignacy Sachs, répondre aux thèses du Club de Rome sur les limites de la croissance par des stratégies d’harmonisation environnement - développement, ce qu’on appelle aujourd’hui Développement Durable. L’articulation entre court terme et long terme est au cœur de la notion de développement durable, l’enjeu étant d’empêcher la préemption du futur par le présent pour des raisons de dégradation des biens publics d’environnement, de sécurité d’approvisionnement en ressources ou de fragmentation sociale.


Cela ouvre un agenda de recherche visant à mieux intégrer, dans la définition des politiques publiques, les liens entre régulations économiques et genèse des univers techniques sur le long terme.


Une telle problématique impose un dialogue constant entre sciences sociales, sciences de la nature et sciences de l’ingénieur. Le CIRED prend compte de cet enjeu par la composition même de l’équipe et par la préservation des synergies entre modélisation prospective intégrée conçue comme lieu de dialogue interdisciplinaire, économie publique à vocation normative et analyse institutionnelle.


Une posture prospective est nécessaire pour renouveler de façon pertinente les outils existants en matière de modèles de décision, d’évaluation des coûts d’environnement, d’instruments d’économie publique et de négociation de leur mise en place.


Les recherches menées au CIRED concernent les trois domaines critiques que sont l’énergie, les infrastructures urbaines et rurales (bâtiment, transports, réseaux d’eau) et les activités agricoles et forestières.

...Traduite en un partenariat entre cinq institutions

De part la nature résolument pluridisciplinaire et pluri-sectorielle de son programme scientifique, le Cired a naturellement fédéré au gré de son histoire de nombreux organismes de recherche et d’enseignement supérieurs. Aujourd’hui, le Cired est Unité Mixte de Recherche (UMR 8568) sous tutelle principale du Centre National de la Recherche Scientifique et de l’École des PontsParisTech, avec l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, AgroParisTech-ENGREF et le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement. Au CNRS, le Cired dépend principalement de buy cialis australia l’Institut des Sciences Humaines et Sociales (INSHS), mais il est aussi rattaché à l’Institut des Sciences de l’Environnement (INEE) et à l’Institut des Sciences de l’Ingénieur (INSIS). En outre, depuis 2006, Météo-France et le CIRED ont une convention de recherche commune.


Le Cired est localisé depuis 1998 sur le campus du Jardin Tropical de la Ville de Paris, dans des locaux du Cirad. Des chercheurs du laboratoire sont par ailleurs basés sur d’autres sites comme le centre AgroParisTech de Paris - Avenue du Maine, le campus du Cirad à Montpellier ou le Cirad au Burkina Faso.