Centre International de Recherche

sur l’Environnement et le Développement


Nos tutelles

CNRS Ecole des Ponts CIRAD EHESS AgroParisTech

Nos partenaires

R2DS MPDD FUTURS URBAINS LCS-R Net

Rechercher




Accueil > Le CIRED > Réseaux de recherche > GIS CLIMAT

Le GIS CLIMAT-ENVIRONNEMENT-SOCIÉTÉ

publié le


Le Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS) Climat-Environnement-Société incite, soutient et coordonne des recherches interdisciplinaires sur le changement climatique et ses impacts sur l’environnement et la société. Il s’inscrit dans le cadre de l’actualisation 2006 du plan climat 2004-2012 élaboré par le gouvernement français pour lutter contre le changement climatique.


Ce consortium s’appuie sur le potentiel de 13 laboratoires et d’une fédération de recherche d’Ile-de-France, qui travaillent principalement dans les domaines de la climatologie, l’hydrologie, l’écologie, l’économie, la santé et les sciences humaines et sociales.


Quatre axes de recherche ont été définis afin d’orienter les initiatives interdisciplinaires entre ces structures :

- Climat global, politique énergétique et développement économique
- Extrêmes climatiques et régions vulnérables
- Changement climatique, écosystèmes, utilisation des sols et ressources en eau
- Changement climatique et santé


Pour mener à bien ces travaux, les chercheurs peuvent s’appuyer sur les outils de modélisation numérique du Système Terre, et les plates-formes d’observation de la Terre. Le GIS Climat-Environnement-Société finance l’accueil de chercheurs étrangers de haut niveau, l’amorçage ou le soutien de projets interdisciplinaires éventuellement amenés à s’insérer dans les programmes européens et internationaux, et les actions de communication et de formation entre scientifiques et vers la société. Par ailleurs, le consortium organise des animations scientifiques visant à identifier les besoins en recherche dans ses thématiques phares et à stimuler l’émergence de nouveaux projets interdisciplinaires.


Contacts


Site web du GIS Climat-Environnement-Société


E-mail : contact@gisclimat.fr
Tel : 01 69 08 72 79
Fax : 01 69 08 30 73

Les partenaires du GIS Climat-Environnement-Société

  • IPSL : Institut Pierre Simon Laplace
  • BIOEMCO : Biogéochimie et écologie des milieux continentaux
  • C3ED : Centre d’économie et d’éthique pour l’environnement et le développement durable
  • CETP : Centre d’étude des environnements terrestre et planétaires
  • CIRED : Centre international de recherche sur l’environnement et le développement
  • ESE : Ecologie, systématique et évolution
  • LISA : Laboratoire interuniversitaire des systèmes atmosphériques
  • LMD : Laboratoire de météorologie dynamique
  • LOCEAN : Laboratoire d’océanographie et du climat
  • LSCE : Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement
  • Laboratoires de l’UFR Médicale Paris Ile-De-France Ouest
  • Le laboratoire d’économétrie de l’Ecole Polytechnique
  • SA : Service d’aéronomie
  • SISYPHE : Structure et fonctionnement des systèmes hydriques continentaux

Les projets du GIS Climat-Environnement-Société impliquant le CIRED


DECLIC


Emissions de gaz à effet de serre : étude des schémas économiques et changements climatiques associés à plusieurs scénarios.


Ce projet, dont l’objectif à terme est d’obtenir un modèle intégré du système économie ; climat ; cycles, vise à répondre aux trois questions suivantes :

  • Pour divers niveaux de stabilisation des concentrations en gaz à effet de serre, quel sera le rythme du changement climatique, son niveau à l’horizon de la stabilisation (2100 ou au-delà) et sur le très long terme ?
  • Pour chaque scénario de stabilisation, quelles seront les émissions compatibles de CO2 à échéance 2100 et quelle est la plausibilité économique de ces scénarios ?
  • Quelles stratégies d’atténuation devraient être mises en œuvre pour atteindre les émissions associées aux différents scénarios ? Plusieurs étapes de ce projet feront l’objet d’une contribution au cinquième rapport du GIEC (AR5) dont la publication est prévue en 2012 ou 2013.


Voir le site Web de Declic


REGYNA


Régionalisation des précipitations et impacts hydrologiques et agronomiques du changement climatique en régions vulnérables.


Les régions tropicales et subtropicales, qui combinent une forte variabilité climatique et une faible capacité d’adaptation à cette variabilité, seront particulièrement vulnérables aux aléas climatiques. Il apparaît donc primordial d’y évaluer les impacts du réchauffement, et ses conséquences pour leurs habitants.


Le projet REGYNA va dans ce sens : il vise à évaluer les régimes de précipitations dans un contexte de changement climatique, à quantifier les incertitudes liées à ces prévisions, et à appréhender les impacts hydrologiques et agronomiques dans trois régions vulnérables : la région méditerranéenne, l’Afrique de l’Ouest et les bassins de la Plata et du sud de l’Amazonie.


Voir le site web de Regyna


RENASEC


Caractérisation des événements extrêmes en France depuis 1500, évaluation de l’évolution de leur fréquence et de leur amplitude dans le temps.


Des historiens, climatologues et économistes, se proposent de recenser et de caractériser l’ensemble des événements météorologiques extrêmes ayant touché la France depuis 1500, et plus particulièrement dans cinq régions représentatives des grands types d’extrêmes climatiques : Grand Ouest, Est, Rhône-Alpes, Languedoc-Roussillon, Ile-de-France.


L’analyse statistique et économique des informations collectées permettra :

  • de déterminer si les phénomènes extrêmes ont évolué en amplitude et en fréquence avec le changement climatique actuel ;
  • de modéliser l’impact de ces événements extrêmes sur les économies et les sociétés contemporaines.


Voir le site web de Renasec


HaSaRDS : Statistiques & Risques Déterministes dans la Société


Les enjeux scientifiques et sociétaux du changement climatique sont largement basés sur des notions de risque, d’incertitude et de tendances. Ces notions ont été développées dans les domaines des mathématiques pour la finance, et leur emploi dans les sciences de l’environnement est assez tardif et parfois maladroit par manque de formation aux concepts statistiques sous-jacents. D’un point de vue « sociologique » il est intéressant de comprendre comment sont intégrées ces notions difficiles de mathématiques par la sphère des physiciens, et comment les mathématiciens perçoivent l’univers des physiciens qu’ils veulent modéliser. D’un point de vue pragmatique, il est indispensable que ces deux communautés puissent communiquer en harmonisant leur langage, pour pouvoir exploiter au mieux les concepts statistiques liés au risque.


Voir le site Web du projet Hasard


SCEDESTREC


Préparation d’un programme de recherche sur l’évaluation des impacts économiques du changement climatique.


La recherche sur les impacts économiques du changement climatique est essentielle afin d’une part, d’évaluer la gravité du phénomène et d’autre part, de développer des stratégies d’adaptation permettant de maîtriser et/ou de limiter ces impacts. Un atelier d’exploration et de pré-programmation se tiendra prochainement afin de définir les objectifs et la démarche d’un futur programme de recherche sur le sujet, prévu pour débuter au second semestre 2008.