Centre International de Recherche

sur l’Environnement et le Développement


Supervisory authorities

CNRS Ecole des Ponts CIRAD EHESS AgroParisTech

Our partners

R2DS MPDD FUTURS URBAINS LCS-R Net

Search




Home > Team > PhD Students > LANCKRIET Edouard

LANCKRIET Edouard

Doctorant

published on , updated on

Sujet de thèse

Mobilité, énergie et Etats dirigistes : développement de nouveaux écosystèmes industriels. Formes et pénétrations possibles de l’éthanol brésilien en Afrique

- Directeur de thèse : HOURCADE Jean-Charles

Résumé

Le Brésil a développé un modèle de production d’agro-énergie (éthanol puis bio-électricité) à partir de ses filières canne à sucre. Ce modèle, aujourd’hui compétitif et durable est le fruit d’une trajectoire de développement longue et erratique qui a nécessité un soutien public important. Les bioénergies ont d’abord été développées pour diversifier les marchés des filières sucre existantes, aujourd’hui elles constituent des filières à part entière qui participent à la dynamisation de l’économie agricole et contribuent à l’indépendance énergétique du Brésil.
De nombreux pays d’Afrique sont aujourd’hui confrontés à ces mêmes enjeux de dynamisation de leur économie agricole et de production d’énergie décentralisée, en particulier pour le développement du monde rural. Le modèle brésilien permet de répondre à ces enjeux et est en ce sens promu en Afrique par le gouvernement brésilien. Mais les singularités et le contexte foncier de nombreux pays d’Afrique rendent dangereuse la transposition directe du modèle brésilien. Néanmoins la dynamique de développement qui a permis au Brésil de développer un modèle adapté à son contexte domestique peut servir d’enseignement à de nombreux pays d’Afrique.
Cette thèse se propose donc d’analyser la politique d’encadrement économique développée au Brésil et qui a permis au pays de construire, à travers ce modèle, un avantage comparatif basé sur la valorisation d’un capital naturel renouvelable. Les enseignements de cette analyse serviront à définir, pour différentes zones économiques d’Afrique, ce qu’exigerait en termes de politique économique et industrielle une stratégie similaire de consolidation de filières agricoles par la valorisation énergétique de leurs coproduits. Enfin, une analyse couts/bénéfices entre les acteurs publics et privés sera proposée pour les différentes stratégies de développement proposées.

Contact

Mail: lanckriet@centre-cired.fr