Centre International de Recherche

sur l’Environnement et le Développement


Nos tutelles

CNRS Ecole des Ponts CIRAD EHESS AgroParisTech

Nos partenaires

R2DS MPDD FUTURS URBAINS LCS-R Net

Rechercher




Accueil > Actualités

14/04/2015 : Jean-François Mercure : Intégrer la diversité des choix et le processus de diffusion des technologies dans un modèle énergie-économie-environnement

Séminaire du Cired

publié le

Jean-François Mercure (University of Cambridge) présentera le mardi 14 avril ses
travaux sur : Intégrer la diversité des choix et le processus de diffusion des technologies dans un modèle énergie-économie-environnement". Le séminaire se tiendra de 11h à 12h en salle de réunion du CIRED.

Résumé

Comprendre et modéliser le choix et la diffusion de technologies à plus
grande efficacité énergétique ou à émissions de gaz à effet de serre
réduites est primordial pour orienter les politiques avec objectif
d’éviter les changements climatiques. Les technologies existent, et sont
pour la plupart accessibles dans les marché mondiaux ; ce qui est moins
bien compris est le processus de diffusion lui-même, et de quelle façon
il peut être influencé pour réduire les émissions le plus rapidement
possible. Un grand nombre de modèles globaux d’analyse d’impact des
politiques pour l’énergie et l’économie se basent sur l’optimisation des
coûts technologiques, une approche normative, qui indique quelle type de
coordination technologique pour les secteurs émetteurs devient idéale
dans différents contextes d’économie mondiale. Ces modèles, par contre,
ne peuvent pas déterminer avec beaucoup de détail quelles sont les
interventions dans les marchés technologiques et énergétiques qui
peuvent mener efficacement à développer ces configurations idéales. Ce
problème est dû à un manque de représentation dans nos modèles des
réactions et choix des consommateurs et investisseurs face à ces
interventions, qui, si elle est réalisable, transformerait notre analyse
de ce qui est normatif (ce que l’on voudrait atteindre) vers ce qui
devient positif (ce qui est probable). Dans ce séminaire, je présenterai
mes propres travaux en ce qui a trait à développer des modèles de choix
technologiques pour étudier la diffusion des technologies
environnementales, et à les intégrer dans notre simulation de l’économie
mondiale, E3ME. Je me concentrerai sur des domaines de l’électricité et
du transport. En partie théorique et en partie empirique, cette
présentation tentera d’illustrer quelques méthodes avec lesquelles nos
analyses d’interventions environnementales peuvent être améliorées pour
mieux comprendre non seulement ce qui est faisable, mais aussi ce qui
est efficace, compte tenu de différents niveaux de diversité dans
différentes économies. J’inclurai différents résultats d’analyses dans
différents secteurs, au niveau technologique et économique.